Choisir parmi des centaines de fragrances et eau de Cologne

Publié le : 04 mars 20223 mins de lecture

Un parfum idéal est une senteur discrète et persistante qui s’exhale et marque les esprits. Elle reflète aussi la personnalité de son porteur et laisse un souvenir olfactif chez autrui. Si vous rêvez d’un sillage sur-mesure qui n’appartient qu’à vous, sensuel et remarquable, vous devez vous informer pleinement sur les clés du bon choix.

Notes de parfum

Pour trouver la fragrance qui vous sied, il faut avoir non seulement de la patience, mais aussi une connaissance minimale de l’architecture ou la pyramide olfactive du parfum. En effet, permet de savoir le temps d’évaporation de chacune des molécules odorantes qui le composent. Les notes de tête sont les plus fraîches et les plus volatiles et sont celles qu’on perçoit dès la vaporisation. Ce n’est pas à partir de là que l’on peut choisir car cette senteur est souvent trompeuse. Dix minutes après nous viennent les notes de cœur, les plus voluptueuses et qui se développent plus lentement. Puis, une demi-heure plus tard surgissent les notes de fond, lourdes et tenaces s’apparentant à celles  épices et c’est à la fin de cette étape que se révèle l’odeur véritable d’un parfum.

Fragrance selon la peau

Contrairement aux idées reçues, ce n’est pas la couleur des cheveux mais plutôt le type de peau qui influence le caractère d’un parfum parce que l’épiderme peut transformer les caractéristiques d’une senteur. Plus une peau est lisse et sans aspérités, moins elle retient les molécules parfumées. Si les peaux grasses s’imprègnent mieux des substances odorantes, les déshydratées le sont moins. Plusieurs facteurs peuvent aussi entrer en jeu comme les habitudes alimentaires et la prise de médicaments qui peuvent contribuer à transmettre à l’épiderme une odeur unique, encline à modifier les attributs d’une fragrance.

Choisir son eau de Cologne

Dans les versions classiques, l’eau de Cologne originelle est toujours commercialisée par les héritiers de Jean Marie Farina à Cologne. Puis l’autre classique, rivale de la maison Farina, l’Eau de Cologne 4711, un des parfums les plus connus d’Allemagne. Enfin, il y a la version française, l’Eau Impériale, imaginée en 1853 par Guerlain pour l’impératrice Eugénie, épouse de Napoléon III. Eau de Cologne pour laquelle Pierre-François-Pascal Guerlain créé le célèbre flacon à l’abeille, également emblème de la maison française.

Dans les versions modernes on a celles de Roger & Gallet, d’Acqua Di Parma, puis leurs petites sœurs contemporaines chez Hermès, Chanel et Dior, qui ouvrent le bal des réinterprétations modernes. Il y a eu le lancement des Eaux de Cologne d’Astier de Villate ce printemps… elles se dévoilent en 7 parfums : Eau de Cologne, Eau Chic, Elixir du Docteur Flair, Eau Fugace, Grand Chalet, Commune de Paris et Splash Orange Amère.

Plan du site